La Brasserie

La bière fut, sans conteste, un élément important dans la vie des biachois.

Il semble que, vers 1870, ils achetaient leur bière en tonneau, vraisemblablement obtenue en faisant un second brassin avec les céréales déjà utilisées pour faire la bière des cafés.

Vint ensuite la bière de ménage, que chacun confectionnait en enfermant de l'orge et du houblon dans un sac de toile. Ce sac était pendu dans un chaudron réservé à cet usage (le plus souvent, une lessiveuse), contenant de 30 à 50 litres d'eau.

L'eau était portée à ébullition, on la faisait refroidir, on y ajoutait levure et sucre, puis elle était mise en bouteille. On pense que cette méthode n'est pas très ancienne (après 1900).

 

Après 1918, de nombreux Biachois fabriquaient leur propre bière, appelée "source Biache, mon vieux Biache". 

 

La ferme du Bailly, la plus importante de Biache, comptait entre 30 et 40 chevaux. Elle va accueillir la brasserie GONSE-LANTOINE.

 

La brasserie-malterie va voir le jour en 1923. A cette époque, de nombreux cafés lui  appartenaient. On va en compter jusqu'à 43 sur la commune. En 1980 , il n'en restait que 23.

La brasserie fabrique bière et autres spiritueux pour les cafés de Biache et de la région.

Elle s'arrêtera dans les années 1970, et sera en partie démolie en 1975. Il reste aujourd'hui, les deux maisons d'habitation, le château (au fond), ainsi que les dépendances. Le grand bâtiment a laissé place à une maison, sur la gauche, et dans le fond, il reste un grand local qui servait de stockage.

BLASON BIACHE.png
ANCIEN LOGO BIACHE.jpg
biache-saint-vaast.png