top of page

Vols dans le cimetière

Suite à l'appel d'un biachois, petit message pour faire appel au sens du civisme de chacun. Une plainte a été déposée en Gendarmerie.


Voler est un délit, mais lorsqu’il s’agit d’objets funéraires, l’acte est encore plus difficile à accepter.


Vol de plaques mortuaires, de crucifix, de pots de fleurs ou stèles brisées bien que les montants des larcins soient modestes, l'acte reste traumatisant.


Ce que dit la loi :


* Toute atteinte à l’intégrité du cadavre, par quelque moyen que ce soit, est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.


* La violation ou la profanation, par quelque moyen que ce soit, de tombeaux, de sépultures, d’urnes cinéraires ou de monuments édifiés à la mémoire des morts est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.


* La peine est portée à deux ans d’emprisonnement et à 30 000 euros d’amende lorsque les infractions définies à l’alinéa précédent ont été accompagnées d’atteinte à l’intégrité du cadavre.


(Article 225-17 du Code Pénal)

612 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page